Gastroentérologie, estomac, digestion

Specials

Viewed products

MELAXOSE Gelée orale pot de 200 g View larger

MELAXOSE Gelée orale pot de 200 g

3391739

New product

Traitement symptomatique de la constipation chez l'adulte.

More details

4,50 € tax incl.

More info

FORMES et PRÉSENTATIONS 

Pâte orale (brillante ; opaque et compacte ; finement granuleuse ; jaune à jaune-orange) :

Pots de 150 g et de 200 g.
Pots de 150 g et de 200 g avec cuillère-mesure de 5 ml (graduée à 2,5 ml et 5 ml).

COMPOSITION

par cuillère à café ou cuillère mesure :
Lactulose 1,75 g Huile de paraffine spéciale solidifiée 3,2 g (soit en vaseline : 1,0725 g/c à c ou c mes, et en paraffine liquide [Primol 352] : 2,1455 g/c à c ou c mes)

Excipients : aspartam (E951), cholestérol, acide lactique, huile de bixine, huile essentielle de mandarine, huile essentielle de citron, huile essentielle d'orange douce.

Excipient à effet notoire : aspartam (E951).

INDICATIONS

Traitement symptomatique de la constipation chez l'adulte.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION 

Voie orale.

Réservé à l'adulte.

Une cuillère-mesure (5 ml) de ce médicament (cuillère à café) = 1,75 g de lactulose, 2,15 g de paraffine liquide et 1,07 g de vaseline.

Constipation : La posologie journalière recommandée est de 1 à 3 cuillères-mesure (cuillères à café), en une prise unique, de préférence le soir.

Le médicament ne doit pas être pris en position allongée ou juste avant d'aller se coucher (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).
La posologie doit être adaptée aux besoins de chaque sujet en fonction de la réponse clinique.

Traitement d'attaque : 2 à 3 cuillères-mesure (cuillères à café) par jour, de préférence le soir.

Traitement d'entretien : 1 à 3 cuillères-mesure (cuillères à café) par jour, de préférence le soir.
Si une diarrhée se manifeste, diminuer la posologie.
Si la diarrhée persiste, le traitement par Melaxose doit être interrompu.

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Maladie inflammatoire chronique de l'intestin (rectocolite hémorragique, maladie de Crohn), mégacôlon toxique, occlusion gastro-intestinale ou syndromes subocclusifs, perforation ou risque de perforation digestive, syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée.

En raison de la présence d'aspartam, ce médicament est contre-indiqué en cas de phénylcétonurie.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI 

Une utilisation prolongée de ce médicament sans surveillance médicale est déconseillée.

En l'absence de résultats cliniques dans la population pédiatrique, ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant.

Le traitement médicamenteux de la constipation n'est qu'un adjuvant au traitement hygiénodiététique : enrichissement de l'alimentation en fibres végétales et en boissons, conseils d'activité physique et de rééducation de l'exonération.

Ce médicament peut être prescrit aux diabétiques car il ne contient pas de glucose. L'utilisation prolongée d'huile de paraffine est susceptible de réduire l'absorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K). L'administration d'huile de paraffine chez les personnes allongées ou ayant des difficultés de déglutition doit se faire avec prudence en raison du risque d'inhalation bronchique et de pneumopathie huileuse. Puisque la diarrhée induite par le lactulose peut entraîner un déséquilibre électrolytique, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec précaution chez les patients susceptibles de développer des troubles électrolytiques (comme, par exemple, les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique, ou les patients sous traitement diurétique concomitant).

INTERACTIONS

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Il n'y a pas d'étude de tératogenèse avec l'huile de paraffine disponible chez l'animal.

Il n'existe pas actuellement de données pertinentes, ou en nombre suffisant, pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de l'huile de paraffine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.

La diminution d'absorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K) est à prendre en compte.

EFFETS INDÉSIRABLES

Ballonnements, selles semi-liquides.

Ces phénomènes peuvent survenir en début de traitement mais ils cessent généralement après adaptation de la posologie. Rares cas de prurit, de douleurs anales et de perte de poids modérée. L'utilisation d'huile de paraffine expose au risque de suintement anal et parfois d'irritation périanale.

Déclaration des effets indésirables suspectés : La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante.

Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament.

Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.

SURDOSAGE

Symptôme : Diarrhée.

Traitement : Arrêt du traitement ou réduction de la posologie.

Correction d'éventuels troubles hydroélectrolytiques en cas de perte liquidienne importante.

PHARMACODYNAMIE

Classe pharmacothérapeutique : Laxatif osmotique (lactulose, associations). Code ATC : A06AD61.

Ce médicament est un laxatif qui agit selon deux mécanismes différents : Le lactulose augmente l'hydratation et le volume du contenu du côlon par effet osmotique.

L'huile de paraffine est un laxatif à action mécanique, qui agit en lubrifiant le contenu du côlon et en ramollissant les fèces. Son action se manifeste au cours des 6 à 8 heures suivant l'administration.

PHARMACOCINÉTIQUE

Le lactulose, disaccharide de synthèse, traverse sans modification et sans résorption les parties hautes du tube digestif.

Au niveau du côlon, sous l'effet de la flore saccharolytique locale, il est transformé en acides organiques (lactique et acétique), qui sont éliminés dans les selles.

L'huile de paraffine n'est pas absorbée.

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation avant ouverture : 3 ans.

Durée de conservation après 1re ouverture : 4 semaines.

A conserver à une température ne dépassant pas 30 °C.

MODALITÉS MANIPULATION / ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.