Vitamines et compléments alimentaires

Déjà vus

VIT C UPSA 1000mg Comprimés effervescent 2 Tubes de 10 Agrandir l'image

VIT C UPSA 1000mg Comprimés effervescent 2 Tubes de 10

3242910

Neuf

États de fatigue passagers de l'adulte.

 

 

Plus de détails

2,98 € TTC

En savoir plus

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé effervescent (orange) : Boîte de 2 tubes de 10.

COMPOSITION

par comprimé :

Acide ascorbique (DCI) : 1 g

Excipients :

bicarbonate de sodium, acide citrique anhydre, saccharose, saccharine sodique, macrogol 6000, benzoate de sodium. Arôme : orange (maltodextrine, gomme végétale d'acacia, jus d'orange concentré, huile essentielle d'orange, éthyl butyrate, linalool, citral, BHA hydroxyanisole butylé E 320). Colorant : jaune orangé S.

Teneur en sodium : 283 mg/cp.

Teneur en saccharose : 628 mg/cp.

INDICATIONS

États de fatigue passagers de l'adulte.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Voie orale.

Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans.

1 comprimé effervescent par jour. Le traitement sera limité à 1 mois.

Dissoudre le comprimé dans un demi-verre d'eau.

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité à l'un des constituants.

Lithiases rénales oxalo-calciques (calculs des voies urinaires) pour des doses supérieures à 1 g/jour.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Précautions d'emploi :

En cas de persistance des troubles au-delà de 1 mois de traitement ou d'aggravation des troubles, une recherche étiologique doit être effectuée et la conduite à tenir réévaluée.

En raison d'un effet légèrement stimulant, il est préférable de ne pas prendre ce produit en fin de journée.

Tenir compte de la teneur en sodium chez les patients suivant un régime hyposodé strict (cf Composition).

Ce médicament contient un agent colorant azoïque (E 110 jaune orangé) et peut provoquer des réactions allergiques.

En raison de la présence de saccharose, l'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose.

INTERACTIONS

Interactions médicamenteuses :

Nécessitant des précautions d'emploi :

Déféroxamine (avec l'acide ascorbique à fortes doses et par voie IV) : anomalie de la fonction cardiaque, voire insuffisance cardiaque aiguë (en général réversible à l'arrêt de la vitamine C).

En cas d'hémochromatose, ne donner de la vitamine C qu'après avoir commencé le traitement par la déféroxamine. Surveiller la fonction cardiaque en cas d'association.

FERTILITÉ / GROSSESSE / ALLAITEMENT

Grossesse :

Il n'y a pas d'étude de tératogenèse disponible chez l'animal.

En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier de la vitamine C. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement :

En l'absence de données sur le passage de la vitamine C dans le lait maternel, l'utilisation de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

Les doses élevées (supérieures à 1 g) favorisent chez certains sujets l'apparition de troubles digestifs (brûlures gastriques, diarrhée) ou urinaires (précipitation de calculs d'urate, de cystine et/ou d'oxalate), et peuvent provoquer une hémolyse chez les sujets déficients en G6PD.

SURDOSAGE

Consommé à fortes doses (plus de 2 g/jour), l'acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosages de la créatinine et du glucose sanguins et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose-oxydase).

PHARMACODYNAMIE

Classe pharmacothérapeutique : acide ascorbique (vitamine C), non associé. Code ATC : A11GA01.

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble.

La carence en vitamine C provoque le scorbut qui se manifeste chez l'adulte par une gingivite accompagnée d'hémorragies à localisations diverses.

La vitamine C intervient également dans diverses réactions d'oxydoréduction cellulaire.

PHARMACOCINÉTIQUE

L'absorption digestive est bonne. En cas d'apports supérieurs aux besoins, l'excès est éliminé par voie urinaire.

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :

2 ans.

PRESCRIPTION / DÉLIVRANCE / PRISE EN CHARGE

AMM 3400932429103 (1981, RCP rév 26.09.2008).

Non remb séc soc : prix libre.