Tout savoir sur la gale : la transmission, les symptômes et les traitements

Tout savoir sur la gale : la transmission, les symptômes et les traitements

La gale

Il s’agit d’une affection cutanée due à un acarien parasite le Sarcoptes scabiei. Cet animal mesure moins de 1/3 de millimètre, il n’est pas visible à l’œil nu. La femelle creuse des galeries sous la peau à une vitesse de 2 millimètres par jour, et elle y pond des œufs qui éclosent 4 jours plus tard pour donner une larve qui sera adulte après environ 2 semaines.

Chez un sujet infecté, on trouvera entre 5 et plus de mille femelles. On notera aussi que le Sarcoptes meurt en 4 jours s’il n’est pas sur la peau.

photo d'une gale

Ce petit animal de 0.3mm va creuser des sillons sous la peau et entrainer de fortes démangeaisons !

Transmission

La gale passe d’un individu à l’autre par contact entre 2 personnes que ce soit un contact intime ou pas, mais aussi en échangeant des vêtements, ou même par exemple en s’asseyant sur un canapé sur lequel un individu infesté se serait assis moins de 4 jours auparavant.

L’incubation dure de 1 à 6 semaines le temps à la femelle de pondre et aux phénomènes allergiques de se développer.

Symptômes

Les œufs et les excréments entrainent des démangeaisons importantes qui augmentent le soir et la nuit et entrainent des lésions de grattage qui peuvent s’infecter.

Les zones atteintes sont le plus souvent les plis, les zones en contacts avec les vêtements, les poignets, coudes et avant-bras, fesses, pubis, face interne des cuisses, et entre les doigts. Le visage est presque toujours épargné.

Le diagnostic n’est pas toujours facile à faire car les classiques sillons scabieux creusés par les femelles ne sont pas toujours visibles. En appliquant de l’encre sur la peau que l’on enlève ensuite avec de l’alcool, on fait apparaitre plus facilement les sillons quand ceux-ci ne se voient pas de prime abord.

Sillons scabieux gale

Traitement : traiter tout le monde et partout autour de soi !

Traitement local : il faut appliquer un produit à base de benzoate de benzyle ou de pyréthrinoides et suivre scrupuleusement la notice. En général 2 traitements à 8 jours d’intervalle en laissant le produit 12h sur la peau.

Ces produits locaux sont principalement: RONT Acaricide, ASCABIOL et TOPISCAB.

Traitement des draps et de la literie :

Le jour du traitement de la peau, les draps, serviettes, couvertures, vêtements, housses de couettes et de divans doivent être lavés à 60°C.

Si on ne peut pas laver à 60°C, il faut placer les vêtements ou draps dans un sac poubelle fermé avec un acaricide durant 4 jours. On trouve cet acaricide en spray sous le nom A-PAR.

  • Il faut traiter aussi les personnes vivants dans le même foyer.
  • Eviter tout contact entre ces personnes durant 3 jours après le 1er traitement.
  • S’abstenir de relations sexuelles durant le traitement.
  • Il faut éviter toute vie en collectivité et ne la reprendre que 3 jours après le traitement.
  • Les démangeaisons peuvent persister plus de 8 jours après le traitement. Des démangeaisons ne signifient donc pas que le traitement n’a pas fonctionné.
  • Une fois n’est pas coutume, méfiez-vous des huiles essentielles et autre produits dits « naturels », leur efficacité est vraiment mise en doute par les dermatologues !

En cas d’échec du traitement, consultez un dermatologue qui pourra vous prescrire un traitement en comprimé, le Stromectol qui détruit le parasite sous la peau, mais ce traitement est un neurotoxique, son action n’est pas toujours radicale, et il ne peut être administré aux enfants, et ne protège pas contre les ré-infestations.