ORL, toux, maux de gorge, hygiène nasale

Déjà vus

BRONCHOKOD Sans sucre 5 % adultes Flacon de 250 ml Agrandir l'image

BRONCHOKOD Sans sucre 5 % adultes Flacon de 250 ml

4152043

Neuf

Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment aux cours des affections bronchiques aiguës : bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.

Plus de détails

1,77 € TTC

En savoir plus

FORMES et PRÉSENTATIONS

Bronchokod : Sirop adulte : Flacon de 250 ml. Sirop enfant à 2 % : Flacon de 125 ml, avec cuillère-mesure de 5 ml graduée à 2,5 ml.

Bronchokod sans sucre : Solution buvable adulte à 5 % édulcorée à la saccharine sodique : Flacon de 250 ml. Solution buvable enfant à 2 % édulcorée à la saccharine sodique : Flacon de 125 ml, avec cuillère-mesure de 5 ml graduée à 2,5 ml.

COMPOSITION

Bronchokod :Sirop adulte : p c à s Carbocistéine (DCI) 750 mg

Sirop enfant : p c mes Carbocistéine (DCI) 100 mg

Excipients(communs) : saccharose, parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), arôme caramel, hydroxyde de sodium, eau purifiée.Teneur en saccharose : 6 g/c à s (sirop ad) ; 3,5 g/c mes (sirop enf).

Teneur en sodium : 97,05 mg/c à s (sirop ad) ; 12,88 mg/c mes (sirop enf).

Bronchokod sans sucre :Solution buvable adulte : p c à s Carbocistéine (DCI) 750 mg

Excipients :

saccharine sodique, parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), hydroxyéthylcellulose sodique, composition aromatique (dont propylèneglycol et éthanol), hydroxyde de sodium, eau purifiée.Teneur en sodium : 99,39 mg/c à s.

Teneur en alcool : 0,796 % de volume d'éthanol, soit jusqu'à 285 mg d'éthanol par dose journalière maximale.

Solution buvable enfant : p c mes Carbocistéine (DCI) 100 mg

Excipients :

saccharine sodique, parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), hydroxyéthylcellulose sodique, composition aromatique (dont propylèneglycol), hydroxyde de sodium, eau purifiée.Teneur en sodium : 13,68 mg/c mes.

INDICATIONS

Bronchokod et Bronchokod sans sucre adulte :  Ce médicament est indiqué chez l'adulte en cas d'affection respiratoire récente avec difficulté d'expectoration (difficulté à rejeter en crachant les sécrétions bronchiques).

Bronchokod et Bronchokod sans sucre enfants :  Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment aux cours des affections bronchiques aiguës : bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Voie orale. Bronchokod sans sucre est adapté aux patients suivant un régime hypoglucidique ou hypocalorique.

Bronchokod et Bronchokod sans sucre adulte :  Réservé à l'adulte.1 cuillère à soupe de 15 ml contient 750 mg de carbocistéine.

La posologie usuelle est de 750 mg par prise, à raison de 3 prises par jour, soit 1 cuillère à soupe (15 ml) 3 fois par jour.

Durée du traitement : elle doit être brève et ne pas excéder 5 jours.

Bronchokod et Bronchokod sans sucre enfants : Enfant de 2 à 5 ans : 200 mg par jour, répartis en 2 prises, soit 1 cuillère-mesure de 5 ml (ou une cuillère à café de 5 ml) 2 fois par jour.

Enfant de plus de 5 ans : 300 mg par jour, répartis en 3 prises, soit 1 cuillère-mesure de 5 ml (ou une cuillère à café de 5 ml) 3 fois par jour.

Durée du traitement : elle doit être brève, de 8 à 10 jours (Bronchokod enfants), ne dépassera pas 8 à 10 jours sans avis médical (Bronchokod sans sucre enfants).

CONTRE-INDICATIONS

Antécédent d'hypersensibilité à l'un des composants (notamment au parahydroxybenzoate de méthyle et autres sels de parahydroxybenzoate).Nourrisson de moins de 2 ans (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Mises en garde :

Les toux productives, qui représentent un élément fondamental de la défense bronchopulmonaire, sont à respecter.

L'association de mucomodificateurs bronchiques avec des antitussifs et/ou des substances asséchant les sécrétions (atropiniques) est irrationnelle.

Les mucolytiques peuvent induire un suremcombrement bronchique chez le nourrisson. En effet, ses capacités de drainage du mucus bronchique sont limitées, en raison des particularités physiologiques de son arbre respiratoire. Ils ne doivent donc pas être utilisés chez le nourrisson (cf Contre-indications, Effets indésirables).

Le traitement devra être réévalué en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie.Bronchokod : ces médicaments contiennent du saccharose (cf Composition).

Leur utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou un déficit en sucrase/isomaltase.Bronchokod sans sucre adulte : ce médicament contient 0,796 % de volume d'éthanol (alcool), c'est-à-dire jusqu'à 285 mg d'éthanol par dose journalière maximale, ce qui équivaut à 7,16 ml de bière ou 2,98 ml de vin maximum par jour.

L'utilisation de ce médicament est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques.

Précautions d'emploi :

La prudence est recommandée chez les sujets atteints d'ulcères gastroduodénaux.

Bronchokod : tenir compte de l'apport en saccharose par cuillère-mesure dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète.

Bronchokod et Bronchokod sans sucre adulte : ces médicaments contiennent du sodium (cf Composition). A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

FERTILITÉ / GROSSESSE / ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence de données cliniques disponibles, par précaution, on évitera l'administration de ce produit pendant la grossesse.

Allaitement :

En cas d'allaitement, l'utilisation de ce produit n'est pas recommandée.

EFFETS INDÉSIRABLES

Risque de suremcombrement bronchique chez le nourrisson (cf Contre-indications, Mises en garde et Précautions d'emploi).

Possibilité de réactions cutanées allergiques telles que urticaire, angioedème, prurit, éruption érythémateuse.

Quelques cas d'érythème pigmenté fixe ont été rapportés.

Possibilité de phénomènes d'intolérance digestive (gastralgies, nausées, diarrhées). Il est alors conseillé de réduire la dose.

En raison de la présence de parahydroxybenzoate de méthyle (E218), risque de réactions allergiques éventuellement retardées.

PHARMACODYNAMIE

Classe pharmacothérapeutique : mucolytique (code ATC : R05CB03 ; R : système respiratoire).

La carbocistéine est un mucomodificateur de type mucolytique. Elle exerce son action sur la phase gel du mucus, vraisemblablement en rompant les ponts disulfures des glycoprotéines, et favorise ainsi l'expectoration.

PHARMACOCINÉTIQUE

La carbocistéine, après administration par voie orale, est rapidement résorbée ; le pic de concentration plasmatique est atteint en 2 heures.

La biodisponibilité est faible, inférieure à 10 % de la dose administrée, vraisemblablement par métabolisme intraluminal et effet de premier passage hépatique important.

La demi-vie d'élimination est de 2 heures environ. Son élimination et celle de ses métabolites se font essentiellement par le rein.

CONDITIONS DE CONSERVATION

A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

PRESCRIPTION / DÉLIVRANCE / PRISE EN CHARGE

AMM 3400941520372 (1982, RCP rév 07.12.2011) sirop ad. 3400932418626 (1980, RCP rév 23.04.2010) sirop enf. 3400941520433 (1984, RCP rév 12.03.2012) sol buv ad. 3400932715213 (1984, RCP rév 23.04.2010) sol buv enf.

Non remb Séc soc.